Partagez
 

 Try to fill a hole | Maxine

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Tybalt Lioncourt
Tybalt Lioncourt
Seer - Level 2
Admin
Age : 34 ans
Date de naissance : 29/02/1984

Métier : Intermédiaire de Mme Lioncourt, guide touristique & gérant d'un fight club
Résidence : Propriété Lioncourt dans le Bayou
Côté coeur : Se demande si il est en train de tomber amoureux de Maxine ou si ce n'est qu'une passade comme toutes les autres...
Informations : ✚ 5e fils d'une prêtresse vaudou ✚ puéril et insouciant pour cacher son mal-être profond ✚ n'hésite pas à jouer à l'idiot quand ça lui sert ✚ n'a pas été à l'école, a été éduqué par sa mère et sa tante ✚ a tué par accident sa petite amie quand il avait 16 ans ✚ n'a pas vraiment de tabou à propos de la mort ✚ fait régulièrement disparaitre des corps dans le Bayou ✚ ne croit pas vraiment aux histoires de vaudou, ni à l'amour non plus ✚ une croix renversé tatouée sous le poignet droit, le vévé du Baron Samedi entre les omoplates et a une grande balafre le long de son flanc droit ✚ mesure un bon mètre quatre-vingt-quinze pour quatre-vingt-cinq kilos ✚
Pouvoirs : Création d'hallucinations horrifiques dans l'esprit des gens

Arrivé(e) le : 08/10/2018
Messages : 249

Avatar : Adam Driver


Try to fill a hole
Max & Tybalt

Cette soirée d'Halloween avait été un désastre, un véritable carnage même. Et pour Tybalt, c'était difficile à admettre. Parce qu'il avait préparé tout ça avec soin, parce que c'était la seule soirée de l'année où il se sentait libre, parce que cette foirade extraordinaire n'était pas de sa faute et qu'il s'en voulait quand même. Il avait appris qu'un cousin à lui avait été tué, dans la maison, de même que d'autres personnes, des visiteurs et des employés de la maison. Et il s'en voulait. Bien entendu qu'il s'en voulait, pas pour les erreurs qu'il avait pu faire mais bien pour tout ce qu'il n'avait pas fait et qu'il aurait dû faire. Il revoyait cette nuit dans sa tête tout le temps, pour savoir ce qu'il aurait pu changer, ce qu'il aurait dû faire...Mais il ne pourrait réécrire le passé, ça ne servait pas à grand chose…

Une poignée de jours était passée, un peu plus d'une semaine depuis cette nuit, et le Lioncourt s'était décidé à sortir de son trou où il se terrait. Il avait préféré ne voir personne, ne parler à personne, de toute la semaine, hormis quelques membres très proches de sa famille. Et il n'y en avait que deux dans la maison. Même ses autres frères avaient appelé leur mère, pour savoir si tout allait bien, parce qu'ils avaient parlé à la télé de cet incident. Dans tout le pays, les gens connaissaient le nom d'Army of Chaos. Et si Tybalt avait choisi de sortir ce jour-là, ce n'était pas vraiment anodin en réalité. Ce n'était pas juste pour sortir, pour tâcher de passer à autre chose. Il voulait savoir si Maxine allait bien.

Esquivant tous ceux qu'il n'avait pas du tout envie de voir, il arriva jusqu'à la grange qui servait de garage et quitta rapidement la propriété. Il n'avait pas vu Maxine depuis cette nuit, quand ils avaient retrouvé son neveu, aussi paniqué qu'eux, et qu'il lui avait dit qu'elle n'était pas obligée de revenir avant qu'il ne la rappelle. Si il était arrivé quelque chose au gamin...Il ne se le serait jamais pardonné. Heureusement, ce n'était pas le cas. Mais après ce laps de temps pour se remettre et se reposer, il fallait qu'il la voit. En fait...Elle lui manquait. Ce n'était pas juste pour savoir si elle allait mieux, si elle s'était remise, c'était aussi parce qu'il avait envie de la voir. Il pourrait même dire "besoin" mais il n'était pas certain d'assumer ce que ce mot voulait réellement dire.

On aurait pu croire que le jeune homme profiterait du trajet pour réfléchir à ce qu'il allait lui dire ou à comment ça allait se passer. Ses pensées n'arrivaient pourtant pas vraiment à se fixer, il avait du mal à penser à autre chose qu'à Halloween. Il ne voudrait pas en reparler avec elle mais il ne pourrait peut-être pas s'en empêcher. En un rien de temps, il se retrouva garé devant la maison de Maxine et resta un moment assis sur la moto à se demander si il faisait bien ou si il ne ferait pas mieux de l'appeler comme il l'avait dit. De toute façon, au point où il en était, autant aller la voir. Quelques pas pour arriver jusqu'à la porte et il y frappait, espérant qu'elle soit chez elle et qu'elle lui ouvrirait.


_________________


Voodoo Child
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t34-tybalt-lioncourt-real-voodoo-
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Elle attendait l’appel de Tybalt, qui l’obligerait à retourner travailler. Depuis une bonne semaine que le pire s’était produit à la maison des Lioncourt, la brune tournait comme une lionne en cage à la recherche de quelque chose à faire. Ses recherches sur internet n’avaient eu de cesse de tourner autour des gens qui avaient interrompu les festivités. Elle avait besoin des noms, des identités de chacun, de remettre ces visages qui avaient transformé cette soirée en enfer. Mais son supérieur l’avait contrainte à garder la maison pour prendre soin de son neveu, et surtout de prendre du temps pour elle, afin d’avoir un peu de repos.

Depuis, Max tournait comme une lionne en cage. Nerveuse, agacée, frustrée, le fait de savoir que son neveu avait été mis en danger pour rien la rendait totalement folle, et elle ne savait pas à qui en vouloir le plus. Elle, peut-être ? Ruminant sa colère, elle mit du temps à ravaler sa fierté et son orgueil, davantage, à essayer de se pardonner pour avoir été trop faible. Depuis que Tybalt l’avait renvoyé chez elle en lui assurant qu’il l’appellerait quand il faudrait revenir travailler, Maxine n’avait eu de cesse que de travailler ses habilités : d’essayer tout du moins de les maitriser.

Et ça n’était pas toujours pour le mieux.

Joey avait fini par s’en vouloir au passage, fuyant chez un de ces amis d’école pour passer la nuit ailleurs. Et Max fut contrainte d’accepter tout ça pour ne pas passer pour une mère poule et insécure. Enfermée dans sa cuisine, la brune se prit la tête entre les mains, lâchant un soupir.

Elle ne fut tirée de sa complainte silencieuse que par des bruits contre le bois de sa porte d’entrée. Sursautant au passage, Maxine se releva et fit attention d’être présentable en gagnant la poignée qu’elle abaissa. Et sa surprise fut sincère en voyant la silhouette dans l’encadrement. Levant le regard pour croiser son regard, elle fronça les sourcils sans cacher son étonnement :

Tybalt, tu… Qu’est-ce que tu fais là ? Eut-elle envie de lui demander avant tout, s’abstenant très vite. Ses yeux cherchèrent autour de lui, afin de savoir s’il était seul et oui, visiblement : Entre… L’invita-t-elle en pinçant les lèvres.

Lui faisant la place, elle referma à sa suite en tirant sur son t-shirt trop large qui recouvrait à peine le short qu’elle mettait pour trainer chez elle. Fixant la pièce, elle fit attention de voir qu’aucun signe ne trahirait qui elle était vraiment, et ce qu’elle faisait dans sa vie. Une fois sûre, elle reporta son attention vers l’homme, inquiète :

Tu vas bien ? Que fais-tu ici ? Renchérit-elle doucement, en croisant les bras contre son ventre : Il y a eu un autre problème, à la demeure ?

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Tybalt Lioncourt
Tybalt Lioncourt
Seer - Level 2
Admin
Age : 34 ans
Date de naissance : 29/02/1984

Métier : Intermédiaire de Mme Lioncourt, guide touristique & gérant d'un fight club
Résidence : Propriété Lioncourt dans le Bayou
Côté coeur : Se demande si il est en train de tomber amoureux de Maxine ou si ce n'est qu'une passade comme toutes les autres...
Informations : ✚ 5e fils d'une prêtresse vaudou ✚ puéril et insouciant pour cacher son mal-être profond ✚ n'hésite pas à jouer à l'idiot quand ça lui sert ✚ n'a pas été à l'école, a été éduqué par sa mère et sa tante ✚ a tué par accident sa petite amie quand il avait 16 ans ✚ n'a pas vraiment de tabou à propos de la mort ✚ fait régulièrement disparaitre des corps dans le Bayou ✚ ne croit pas vraiment aux histoires de vaudou, ni à l'amour non plus ✚ une croix renversé tatouée sous le poignet droit, le vévé du Baron Samedi entre les omoplates et a une grande balafre le long de son flanc droit ✚ mesure un bon mètre quatre-vingt-quinze pour quatre-vingt-cinq kilos ✚
Pouvoirs : Création d'hallucinations horrifiques dans l'esprit des gens

Arrivé(e) le : 08/10/2018
Messages : 249

Avatar : Adam Driver


Try to fill a hole
Max & Tybalt

"Mais qu'est-ce que je fous là ?" était ce qui tournait dans sa tête depuis tout à l'heure, une pensée fugace mais qu'il ne pouvait pas vraiment chasser. Parce qu'il n'avait rien à faire ici, en réalité. Maxine était une employée, il aurait simplement dû  l'appeler, pour lui dire de venir lundi prochain, pour reprendre le travail comme avant et tout à fait normalement. Alors pourquoi était-il en train de frapper à sa porte comme ça ? Cette réponse, il aimerait beaucoup l'avoir et pourtant, c'était presque inutile de la chercher tant elle semblait inaccessible.

L'ouverture de la porte mit fin à ses questionnements intérieurs et il tâcha d'esquisser un sourire alors qu'elle semblait surprise et pas vraiment ravie de le voir. Aïe. Il n'aurait pas dû être là, il le savait, il aurait dû repartir sur sa bécane et faire comme si il n'était jamais passé devant elle. Il entra sans trop savoir où se mettre, regardant fugitivement la maison. C'était la première fois qu'il en voyait l'intérieur, comme si ça avait une quelconque importance pour lui d'entrer pour la première fois dans la maison de Max, ce n'était qu'une maison...Tybalt n'y voyait pas là comme une invitation à rentrer dans son monde, parce qu'il n'avait jamais été très doué pour voir ce genre de choses. Il savait se battre, faire peur et obéir à sa sorcière de mère, des talents utiles en tant qu'homme de main mais beaucoup moins précieux dans la vie de tous les jours.

“ Non, non, il n'y a pas eu un autre problème, ” répondit-il simplement, presque mal à l'aise. Si on oubliait sa grande taille, son attitude actuelle le faisait clairement ressembler à un enfant. Il ne savait pas sur quel pied se mettre, il avait le regard un peu baissé et, les mains dans le dos, il se triturait les doigts d'une manière assez nerveuse. On aurait dit un gosse qui avait un truc à dire et ne savait pas par quel bout le prendre. Il se balançait presque sur ses pieds, d'avant en arrière, un mouvement pas loin d'être imperceptible en fait, tournant et retournant le problème dans sa tête. Parce qu'il avait envie de la voir elle et qu'il ne pouvait pas comprendre ni assumer le pourquoi de ce besoin.

“ Comment...Comment tu vas ? Et Joey ? J'espère qu'il n'a pas été trop perturbé par tout ça... ” Il se frotta la tête machinalement, sortant une main de son dos pour le faire et regarder un instant à peine dans la direction de Maxine. “ Je préférais passer que...Enfin téléphoner c'est pas pareil, alors que tu t'es retrouvé mêlée à tout ça par ma faute après tout. Je te devais bien de passer savoir comment ça allait avant de juste te dire de revenir bosser quoi. ”


_________________


Voodoo Child
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t34-tybalt-lioncourt-real-voodoo-
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Il n’y avait pas eu d’autres problèmes. Maxine retrouva son souffle, put remplir ses poumons d’airs, mais scruta tout de même l’homme d’un regard curieux. Que devait-elle comprendre ? Qu’est-ce qu’il se tramait. Elle se raidit sensiblement en le fixant droit dans les yeux, son œillade était un peu froide, notamment parce qu’elle était en train de le sonder intensément pour lire dans son esprit. Si seulement elle en avait eu la capacité… Tybalt n’était pas forcément le moins lisible du lot – elle décelait aisément son malaise, cette pseudo timidité qu’elle pouvait trouver attendrissante mais qui, ici, l’interpelait davantage – sans pour autant être un livre ouvert.

Il s’expliqua finalement, la questionna aussi, sans pour autant répondre aux interrogations qu’elle se posait à la base. Pinçant les lèvres, elle fut touchée par la sollicitude de l’homme, qui se montrait sans doute trop prévenant à l’égard d’une simple employée. Et là était tout le nœud de l’histoire : Maxine n’était pas qu’une simple employée à ses yeux, et elle en avait conscience. Un pincement au cœur plus tard, elle lui fit un sourire doux qu’elle voulut le plus sincère possible :

Ca va, juste… Un peu fatiguée après tout ça, mais j’ai eu le temps de me reposer. Expliqua-t-elle à l’homme. Joey est… Elle s’interrompit, manquant de dire difficile et pas seulement à cause de son adolescence qui approchait à grands pas. Un peu perturbé, mais il n’a rien eu, c’est déjà pas mal.

Pouvait-elle s’en plaindre ? Il y avait eu quelques blessés, et Joey n’était pas dans cette liste. Elle-même avait dû passer une bonne nuit ainsi qu’une matinée entière alitée pour palier à l’utilisation de sa capacité, et aux risques qu’elle avait pris. Elle n’en était pas totalement fière, mais son instinct lui avait dicté la nécessité d’intervenir. Aujourd’hui, avec le recul, elle se rendait compte d’à quel point elle était faible, et de combien il était nécessaire de s’entrainer, de se maitriser.

Le cœur lourd, elle s’approcha d’un pas de Tybalt, qui fuyait un peu son regard depuis le début. Sans doute gêné par sa propre présence ici.

Ca n’était pas de ta faute, tu sais ? Fit-elle d’une petite voix. Car, non, elle ne tenait pas l’homme comme responsable de ce qui était arrivé. Il n’avait pas appelé ces gens pour gâcher la fête : Tu n’avais pas prévu que ça arriverait, tu n’as pas à t’en sentir coupable. Elle détourna les yeux brièvement, et souffla : Je suis désolée que ta fête préférée ne se soit pas passée comme tu l’avais prévu.

Et surtout, de ne pas avoir pu faire davantage pour rattraper sa soirée.

Tu veux… Un café, quelque chose ? J’allais me faire un thé. Proposa-t-elle dans la foulée, pas seulement par politesse. Il était là, il avait fait cet effort. Et Maxine était persuadée que ça n’était pas pour rien. Pas exclusivement parce qu’il lui devait bien ça.

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Tybalt Lioncourt
Tybalt Lioncourt
Seer - Level 2
Admin
Age : 34 ans
Date de naissance : 29/02/1984

Métier : Intermédiaire de Mme Lioncourt, guide touristique & gérant d'un fight club
Résidence : Propriété Lioncourt dans le Bayou
Côté coeur : Se demande si il est en train de tomber amoureux de Maxine ou si ce n'est qu'une passade comme toutes les autres...
Informations : ✚ 5e fils d'une prêtresse vaudou ✚ puéril et insouciant pour cacher son mal-être profond ✚ n'hésite pas à jouer à l'idiot quand ça lui sert ✚ n'a pas été à l'école, a été éduqué par sa mère et sa tante ✚ a tué par accident sa petite amie quand il avait 16 ans ✚ n'a pas vraiment de tabou à propos de la mort ✚ fait régulièrement disparaitre des corps dans le Bayou ✚ ne croit pas vraiment aux histoires de vaudou, ni à l'amour non plus ✚ une croix renversé tatouée sous le poignet droit, le vévé du Baron Samedi entre les omoplates et a une grande balafre le long de son flanc droit ✚ mesure un bon mètre quatre-vingt-quinze pour quatre-vingt-cinq kilos ✚
Pouvoirs : Création d'hallucinations horrifiques dans l'esprit des gens

Arrivé(e) le : 08/10/2018
Messages : 249

Avatar : Adam Driver


Try to fill a hole
Max & Tybalt

Tout semblait aller bien, pour son neveu aussi. Tybalt aurait dû se sentir rassuré, être soulagé que tout aille bien, autant pour elle que pour Joey. Et même si elle lui disait de ne pas se sentir coupable...Il ne pouvait pas s'en empêcher. Si il lui avait donné sa soirée, peut-être ne l'aurait-elle pas passé à la propriété et rien de tout cela ne lui serait arrivé. Si il avait agi au lieu de rester coi, ça ne se serait pas passé comme ça. Si...Avec des "si" on pourrait mettre Paris en bouteille. Sa tante lui avait souvent dit ça quand il était petit et qu'il essayait d'échapper à certaines responsabilités ou activités.

“ C'est sûr que ma fête préférée le sera pas vraiment cette année, ” ajouta-t-il en esquissant un vague petit sourire. Peut-être même qu'elle ne le serait plus jamais, en fait. Fêter Halloween l'année prochaine allait sans aucun doute s'annoncer compliqué, qui voudrait revenir ici pour vivre à nouveau une soirée cauchemardesque avec les Lioncourt...? Pas grand monde assuremment. Mais penser à l'année prochaine déjà, c'était sans aucun doute un peu. Il restait une année à terminer et une autre à vivre avant de pouvoir à nouveau sculpter des citrouilles et se déguiser en Baron Samedi. “ Oh heu un...un thé, c'est très bien, merci, ” bafouilla-t-il un peu en relevant momentanément les yeux sur elle.

“ Max... ” commença-t-il sans savoir comment poursuivre. Reprends toi, se dit-il intérieurement, essayant de retrouver sa spontanéité naturelle qui lui permettait, d'ordinaire, de s'en sortir à tous les coups. “ En fait je...Je voulais te voir parce que...Tu me manquais. ” Voilà, il l'avait dit. Il avait dit ce qu'il avait dans la tête et qu'il n'arrivait pas à s'extraire depuis quelques jours. “ C'est pas juste que...J'avais envie de te voir. J'avais l'impression d'avoir besoin de te voir, ” reprit-il, un brin plus sûr de ses mots, sans pouvoir autant la regarder, le sol semblait, en cet instant, extraordinairement plus intéressant que le visage de Maxine et les réactions qui pouvaient y apparaitre. “ J'ai pas vu grand monde depuis Halloween et je me sentais pas très bien. Et je me disais que te voir, ça me ferait aller mieux. Ce qui est le cas. Même si je dois juste avoir l'air d'un couillon coincé là tout de suite, ” plaisanta-t-il un peu pour tâcher de se redonner contenance.


_________________


Voodoo Child
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t34-tybalt-lioncourt-real-voodoo-
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Max garda son sourire et invita Tybalt à la suivre jusque dans sa cuisine. Posant sa théière en fonte sur le feu qu'elle alluma, elle prépara deux tasses avant de se tourner vers l'homme en s'adossant sur son plan de travail. Ses yeux le sondèrent un long moment, peut-être gênant. Pour essayer de comprendre, de percer ce qui pouvait l'être, de glaner des secrets qu'elle voulait connaître. Mais elle se raidit lorsqu'il prononça son nom, sans doute pour saisir son attention, mais aussi pour se donner un peu de courage.

Il voulait la voir parce qu'elle lui manquait.

Elle fronça les sourcils, sans cacher son étonnement. Elle lui manquait, vraiment ? Son expression resta stoïque sur le reste, cependant, et elle garda le silence pour lui laisser toute l'opportunité de parler. Et ça n'était pas seulement ça, il avait besoin de sa présence. Son moral au plus bas souffrait de son absence, et les moments qu'ils partageaient ensemble avaient le mérite de lui rendre le sourire au moins brièvement. Quand bien même elle cherchait à ne pas s'attacher, elle en fut touchée. Passant une mèche de cheveux derrière son oreille, elle eut un petit rire à sa remarque.

Tu n'as pas du tout l'air d'un couillon, souffla-t-elle pour le contredire, ancrant ses yeux sombres dans ceux de Tybalt.

Son expression s'était faite plus douce, plus tendre aussi. Malgré elle. Un silence s'installa entre eux, peut-être un brin gênant, avant que le bruit de l'eau ne se rappelle à elle. Se hatant de retirer la théière, elle versa le contenu dans les deux tasses, et après les avoir posé sur la table où ils pourraient s'installer, elle ramena une boite qu'elle ouvrit sous les yeux de Tybalt :

Tu peux te servir, souffla-t-elle. A l'intérieur, plusieurs sachets de saveurs différentes.

Son regard à elle resta sur lui, jusqu'à ce qu'il se décide maladroitement pour un goût.

Je ne veux pas être juste un pansement, déclara-t-elle sobrement à Tybalt. Ou un baume là pour apaiser des maux. Je peux l'être, mais je veux être plus que ça.

Sans attendre de réaction, Maxine reprit en douceur :

J'ai envie de tomber amoureuse, d'aimer pour de vrai, fort. J'ai envie d'offrir à Joey un équilibre, quelque chose de bien ou il pourra grandir. J'ai vraiment envie de compter pour un autre, et qu'il compte pour moi. Un autre, comme lui peut-être. Comme elle était censée le laisser croire en tout cas. Toi, tu comptes pour moi, souvent. Avoua-t-elle.

Reprenant sa respiration, elle fit un petit sourire désolé.

Si ce n'est qu'un jeu pour toi, ça sera non, murmura-t-elle.

Et Max joua alors le tout pour le tout.

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Tybalt Lioncourt
Tybalt Lioncourt
Seer - Level 2
Admin
Age : 34 ans
Date de naissance : 29/02/1984

Métier : Intermédiaire de Mme Lioncourt, guide touristique & gérant d'un fight club
Résidence : Propriété Lioncourt dans le Bayou
Côté coeur : Se demande si il est en train de tomber amoureux de Maxine ou si ce n'est qu'une passade comme toutes les autres...
Informations : ✚ 5e fils d'une prêtresse vaudou ✚ puéril et insouciant pour cacher son mal-être profond ✚ n'hésite pas à jouer à l'idiot quand ça lui sert ✚ n'a pas été à l'école, a été éduqué par sa mère et sa tante ✚ a tué par accident sa petite amie quand il avait 16 ans ✚ n'a pas vraiment de tabou à propos de la mort ✚ fait régulièrement disparaitre des corps dans le Bayou ✚ ne croit pas vraiment aux histoires de vaudou, ni à l'amour non plus ✚ une croix renversé tatouée sous le poignet droit, le vévé du Baron Samedi entre les omoplates et a une grande balafre le long de son flanc droit ✚ mesure un bon mètre quatre-vingt-quinze pour quatre-vingt-cinq kilos ✚
Pouvoirs : Création d'hallucinations horrifiques dans l'esprit des gens

Arrivé(e) le : 08/10/2018
Messages : 249

Avatar : Adam Driver


Try to fill a hole
Max & Tybalt

Heureusement que la bouilloire se mit à siffler, ça avait au moins le mérite de briser le silence qui s'était installé. Que pensait-elle de tout ça ? Il avait l'impression qu'elle n'en était pas spécialement contente, qu'elle ne semblait pas apprécier cet intérêt qu'il lui portait. Et ce n'était jamais très agréable mais en même temps, il comprenait parfaitement. Non pas qu'il ne se pensait pas assez bien pour elle. Mais il fallait avouer que c'était un peu un gamin et ça ne plaisait pas à tout le monde.

Le choix du thé obligea le Lioncourt à penser à autre chose et à se tourner totalement vers cette mystérieuse boite contenant une myriade de thés différents. Pour lui qui buvait généralement du café, il était inconsevable qu'il existe autant de thés différents, ce n'était pas possible qu'on puisse tous les distinguer au goût. Il en choisit un, un peu au hasard en fait, parce qu'il fallait bien en choisir un parmi toute cette variété, et le laissa choire dans sa tasse, dont l'eau prit lentement une couleur verdâtre digne d'un thé vert à quelque chose.

Quand la voix de Maxine lui arriva de nouveau aux oreilles, Tybalt releva pour de bon le regard vers elle. Avait-il réellement bien entendu ce qu'elle venait de lui dire...? Il ouvrit de grands yeux, étonné par ce qu'elle disait. Même si il avait espéré avoir ce genre de réponse, Tybalt ne l'aurait jamais cru possible. Pourquoi ? Parce que Maxine était une femme mature, une femme avec enfant à charge, qui avait des responsabilités et des devoirs. Alors pourquoi le choisirait-elle lui, le mec de moins responsable de son entourage ? Un moment, il papillonna des paupières et ouvrit et ferma la bouche, comme un poisson hors de l'eau.

“ Ce n'est pas un jeu. Tu es loin d'être un jeu, ” se contenta-t-il de dire dans un premier temps, ses yeux toujours braqués dans les siens. “ Tu n'es pas comme les autres, tu ne l'as jamais été. Et je me surprends moi-même à ressentir ça pour quelqu'un, ce n'est pas...Ce n'est pas vraiment un trait familial d'être amoureux, ” reprit-il, un sourire aux lèvres, même si ce n'était pas très drôle au fond, ça restait vrai. Enfin, à ses yeux, c'était vrai. Pourtant, Tybalt avait l'impression que cette malédiction n'avait aucune raison d'être éternelle et qu'elle ne devait pas l'empêcher d'aimer sincèrement Maxine.

“ Est-ce que je suis quelqu'un de bien et de responsable ? Honnêtement, je sais pas. Mais si tu veux bien de moi...Je te promets que tu comptes plus que n'importe qui et que j'ai envie de...Je ne sais pas si je suis ce qu'il faut pour toi ou pour Joey mais je voudrais essayer en tout cas. Si tu veux bien. ”


_________________


Voodoo Child
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t34-tybalt-lioncourt-real-voodoo-
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Ce n’était pas un jeu.

Cette affirmation lui redonna une confiance soudaine et presque étouffante, alors qu’elle le regardait droit dans les yeux. Et sans doute avait-il raison : Maxine était loin d’être comme les autres, sur bien des points. Si éloignée de ses sentiments, si mesurée dans sa manière d’aimer. C’était sans doute parce qu’elle ne s’engageait jamais qu’elle faisait naître des frustrations folles chez ses partenaires. Plus elle fuyait, plus on lui courait après. Plus elle voulait partir, plus on cherchait à la retenir.

Face à Tybalt, c’était peut-être la première fois où elle se devait de jouer celle qui n’avait ni envie, ni besoin de prendre les jambes à son cou. Et probablement que ça lui coûtait un peu de se sentir se lier progressivement à lui. Pas parce qu’elle n’aimait pas ça, mais au contraire parce que ça lui plaisait. Max pouvait sentir l’adrénaline des premiers instants, les émois dont elle avait entendu parler sans jamais les vivre. De ces films où l’amour se lisait à même le regard, là où elle n’avait jamais été apte à le comprendre.

Maxine se savait froide, seule, dure. Et Tybalt parvenait à faire naître en elle, sans qu’elle l’affiche pour autant, des choses qu’elle taisait d’ordinaire.

Être obligée de les lui dire, ça changeait tout.

Vraiment ? S’enquit-elle d’une petite voix. Amoureux ?

Elle eut un sourire, un peu niais sans doute, détournant le regard en sentant ses joues chauffer. Des hommes lui avaient déjà dit qu’ils l’aimaient sans qu’elle ne soit capable de leur rendre sincèrement en retour. Max avait cette capacité à se couper de ses sentiments, comme on barricade une pièce qu’on ne veut pas voir. Mais devant Tybalt, ça n’était pas la même démarche. De là à savoir si elle était honnête et sincère, ou seulement une opportunité qu’elle saisissait, la brune n’en était pas encore totalement certaine.

Je veux bien, oui. Elle reporta ses yeux sur lui, s’approchant d’un pas. Et de toute façon, on a toujours… Trois rendez-vous à prendre tous les deux.

C’était une manière de lui laisser sa chance. Un pas supplémentaire vers lui, pourtant, augurait qu’il serait encore difficile d’attendre jusqu’à la fin de ces trois rendez-vous pour obtenir ce qu’ils voulaient. Tybalt n’était probablement pas venu pour ça, et Max n’était pas persuadée de lui accorder ça aujourd’hui. Elle se trouvait cependant comme aimantée, inlassablement attirée dans sa direction.

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Tybalt Lioncourt
Tybalt Lioncourt
Seer - Level 2
Admin
Age : 34 ans
Date de naissance : 29/02/1984

Métier : Intermédiaire de Mme Lioncourt, guide touristique & gérant d'un fight club
Résidence : Propriété Lioncourt dans le Bayou
Côté coeur : Se demande si il est en train de tomber amoureux de Maxine ou si ce n'est qu'une passade comme toutes les autres...
Informations : ✚ 5e fils d'une prêtresse vaudou ✚ puéril et insouciant pour cacher son mal-être profond ✚ n'hésite pas à jouer à l'idiot quand ça lui sert ✚ n'a pas été à l'école, a été éduqué par sa mère et sa tante ✚ a tué par accident sa petite amie quand il avait 16 ans ✚ n'a pas vraiment de tabou à propos de la mort ✚ fait régulièrement disparaitre des corps dans le Bayou ✚ ne croit pas vraiment aux histoires de vaudou, ni à l'amour non plus ✚ une croix renversé tatouée sous le poignet droit, le vévé du Baron Samedi entre les omoplates et a une grande balafre le long de son flanc droit ✚ mesure un bon mètre quatre-vingt-quinze pour quatre-vingt-cinq kilos ✚
Pouvoirs : Création d'hallucinations horrifiques dans l'esprit des gens

Arrivé(e) le : 08/10/2018
Messages : 249

Avatar : Adam Driver


Try to fill a hole
Max & Tybalt

Le sérieux de la situation n'avait, pour une fois, pas échappé à Tybalt. Tout comme le fait que c'était probablement sa seule chance de pouvoir tenter l'aventure avec Maxine. Rater cette chance était la dernière chose qu'il voulait, parce qu'il se sentait proche d'elle, parce qu'il avait envie d'être amoureux d'elle, comme il sentait qu'il l'était. La petite voix de Maxine répétant ce mot le fit frémir un peu, parce que ça faisait tout de même étrange, et de le prononcer et de l'entendre à nouveau dans une autre bouche. Ne le croyait-elle pas pour répéter de la sorte...? Il était on ne peut plus sérieux.

Le Lioncourt sourit à la réponse de la femme en face de lui, s'étant rapprochée. “ Ah oui...Les trois rendez-vous, j'avais oublié ça... ” dit-il avec une moue rieuse et les yeux légèrement pétillants. Il était vrai qu'il y avait toujours cette histoire des trois rendez-vous, auxquels ne pouvait pas se soustraire leur première soirée au bar, apparemment. Tybalt se rapprocha de Maxine et posa un bras autour de ses hanches. “ Trois rendez-vous donc...Est-ce que je peux avoir un baiser pour me faire patienter ? ” demanda-t-il en levant son index pour signifier ce "un", n'attendant pas vraiment de réponse à sa question. Il se rapprocha, serrant un peu plus sa prise, pour avancer son visage et déposer tendrement un baiser sur ses lèvres.

Il s'écarta rapidement, cependant, parce qu'il n'avait demandé qu'un unique baiser et qu'il l'avait eu. Dégageant son bras, Tybalt retourna attraper sa tasse pour y plonger ses lèvres et faire la grimace. “ Mais c'est affreux ce truc !... ” s'exclama-t-il en riant à moitié, sa grimace s'étant changée en un visage mi-amusé mi-dégouté par ce qu'il venait de boire. “ Comment tu peux boire ça ? Et si on allait plutôt prendre un verre ? Ou un café si c'est trop tôt pour un verre. Et...On peut dire que c'est notre premier rendez-vous peut-être...? ” Tybalt souriait comme un enfant content de son petit tour, reposant la tasse sur le table où elle serait bien mieux que dans sa main.


_________________


Voodoo Child
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t34-tybalt-lioncourt-real-voodoo-
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Inédit, n’est-ce pas ? Comme ce moment qu’ils revivaient paradoxalement pour la première fois. Pas poussés par l’alcool, mais conscients et en pleine possessions de leurs moyens. Maxine resta ancrée sur Tybalt, l’avisant d’un sourire amusé alors qu’il s’approchait à son tour. Tiré par la taille, elle sentit son souffle se faire la malle, et ses cheveux chatouiller son dos dans le mouvement qu’il y mit. Là, ce fut comme si elle fonctionnait à son essence : il était une part de son oxygène. Un baiser pour le faire patienter ?

A ce titre, ça serait elle qui en aurait besoin pour ne pas craquer. Parce que les plaisirs de la chaire lui manquaient, parce qu’elle appréciait les contacts qui jouaient sur les sensations qu’ils procuraient, parce que ça faisait longtemps qu’un homme ne l’avait pas tenu dans ses bras avec la ferme intention de lui faire ressentir des choses inavouables.

Pourquoi pas, murmura-t-elle contre ses lèvres.

De toute façon, Tybalt se passa sensiblement de son autorisation. Déjà, il colla sa bouche à la sienne pour prendre ce qu’il voulait, qu’elle lui donna bien volontiers. Ce fut bref – trop à son goût – mais elle fit mine de rien malgré la lueur vive dans son regard en redemandant encore. Il faisait bien de se décoller d’elle, parce qu’elle essayait de se tenir et de coller à son personnage, sans pour autant se sentir de tenir le coup.

Elle rigola, et sa proposition tomba alors sous le sens soudainement. Son regard attendri se posa sur l’homme :

Va pour un café. Souffla-t-elle en se redressant : Laisse moi aller mettre autre chose…

Maxine eut tout juste le temps d’attraper sa tasse et de siroter son thé qu’elle s’esquiva pour se rendre dans sa chambre. Elle n’en revint que dix minutes plus tard, habillée simplement d’un jean, d’une chemise et de ses bottines, mais aussi maladroitement coiffé. Lundi boutonné avec mardi, des mèches s’échappant de son chignon, et des boucles tombant dans son cou. Prête ? Pas vraiment, mais elle ne tenait pas à faire attendre Tybalt, et au fond, elle était trop simple pour se soucier à ce point de son apparence.

Tu es venu en moto ? Demanda-t-elle à son vis-à-vis avec une moue moqueuse.

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Tybalt Lioncourt
Tybalt Lioncourt
Seer - Level 2
Admin
Age : 34 ans
Date de naissance : 29/02/1984

Métier : Intermédiaire de Mme Lioncourt, guide touristique & gérant d'un fight club
Résidence : Propriété Lioncourt dans le Bayou
Côté coeur : Se demande si il est en train de tomber amoureux de Maxine ou si ce n'est qu'une passade comme toutes les autres...
Informations : ✚ 5e fils d'une prêtresse vaudou ✚ puéril et insouciant pour cacher son mal-être profond ✚ n'hésite pas à jouer à l'idiot quand ça lui sert ✚ n'a pas été à l'école, a été éduqué par sa mère et sa tante ✚ a tué par accident sa petite amie quand il avait 16 ans ✚ n'a pas vraiment de tabou à propos de la mort ✚ fait régulièrement disparaitre des corps dans le Bayou ✚ ne croit pas vraiment aux histoires de vaudou, ni à l'amour non plus ✚ une croix renversé tatouée sous le poignet droit, le vévé du Baron Samedi entre les omoplates et a une grande balafre le long de son flanc droit ✚ mesure un bon mètre quatre-vingt-quinze pour quatre-vingt-cinq kilos ✚
Pouvoirs : Création d'hallucinations horrifiques dans l'esprit des gens

Arrivé(e) le : 08/10/2018
Messages : 249

Avatar : Adam Driver


Try to fill a hole
Max & Tybalt

Ah le goût de ces lèvres...Tybalt l'aimait tant, peut-être parce qu'il n'y avait pas droit très souvent et qu'il le désirait bien plus qu'il n'avait désiré quoi que ce soit d'autre. Et pourtant...Pourtant ce ne fut pas très long, peut-être par politesse, par retenu, par peur de s'emporter si cela durait un peu trop longtemps...Peu en importait vraiment la raison, il valait mieux ne pas s'attarder trop si il voulait éviter de se faire envoyer sur les roses. En plus, elle avait dit oui pour aller prendre un café dehors, ce qui était déjà bien et conduirait peut-être à un diner ou autre...Il n'en avait pas la moindre idée en fait.

Elle s'eclipsa pour aller se changer, de quoi laisser le temps au Lioncourt de regarder un peu où il avait mis les pieds. Ce n'était pas tant de la curiosité qui l'habitait que le fait de vouloir la connaitre un peu plus au travers de son intérieur. Les choses qui trainaient, les affaires laissées là par elle ou Joey, tout un tas de petites choses qui pouvaient donner des indications sur ses habitudes, sur ce qu'elle aimait, ce qui pourrait lui plaire...Amener des fleurs à moto, ce n'était pas simple. Mais il pouvait faire un effort si il savait que ça lui plairait, la prochaine fois. Même si, de ce qu'il avait vu, elle serait sans doute plus sensible à une bonne bouteille qu'à des fleurs ou des chocolats. Tybalt n'avait jamais été du genre sexiste, à penser que les filles ça aimait les fleurs et les garçons l'alcool fort, alors autant ne pas commencer à l'être avec Maxine.

Quand elle revint, il sourit un peu bêtement, posant ses yeux sur elle avec un air attendri. D'aucun aurait pu dire qu'elle n'était pas vraiment apprêtée pour un rendez-vous, ni même pour aller faire ses courses en fait. Pour lui, ça n'avait pas grande importance, il n'était sans doute pas mieux, avec ses cheveux en bataille à cause de la moto et son jean élimé par les années. La chemise mal boutonnée le fit tiquer un peu plus et lui donna une envie soudaine de la déboutonner...Et il resta un long moment à regarder les boutons fixement, à se demander ce qu'il ferait mieux de faire. Être sage et raisonnable et aller boire un café ? Ou au contraire, s'emporter et ne pas quitter le confort de la maison ? Un choix difficile...

Ses réflexions furent interrompues par la voix de Maxine, lui demandant comment il était venu jusqu'ici. “ Oh heu oui, en moto, ” dit-il comme si il venait de se réveiller, relevant le regard vers son visage. “ Tu devrais prendre une veste du coup, il fait pas chaud une fois qu'on est dessus. ” Il était encore en train de se poser la question sur ce qu'il devait faire ou pas...Mais la raison, pour une fois, l'emporta sur la fougue naturelle de son caractère. Parce qu'il ne voulait pas risquer de la perdre pour une envie trop vite assouvie. Tybalt retourna donc dehors, laissant le soin à la maitresse des lieux de fermer son logis avant de gagner la moto. “ Madame a-t-elle un endroit où elle aime aller pour son café ou pas de préférence ? ”


_________________


Voodoo Child
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t34-tybalt-lioncourt-real-voodoo-
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Tu as raison, je devrais avoir ça. Appuya-t-elle à propos de la veste.

Puisqu’ils partaient visiblement à moto pour un rendez-vous totalement improvisé. Pinçant les lèvres, elle lui demanda quelques instants pour récupérer sa veste en cuir, qu’elle enfila par-dessus sa chemise. Une écharpe plutôt légère serrée autour de son cou plus tard, elle se retrouva avec Tybalt à l’extérieur de sa maison, qu’elle ferma à double tour. Son petit sac à dos termina sur ses épaules.

Monsieur connait la Nouvelle Orléans mieux que moi, je crois. Souligna-t-elle avec une petite moue amusée. Je te fais confiance.

Il ne lui fallut de toute façon pas longtemps pour rejoindre l’arrière de la moto, juste après avoir enfilé le casque comme la dernière fois. Max n’était toujours pas téméraire, pas avec les deux roues en tout cas. Et si Tybalt se montrait toujours ainsi pour sa part, elle lui demanda d’une petite voix ferme de faire attention sur la route. Ça ne changerait pas grand-chose s’ils avaient un accident, mais c’était toujours bien de le suggérer.

Le moteur se mit à ronronner, bruyamment. Elle avait oublié le son qu’elle produisait à l’allumage, et fut presque étonnée de le redécouvrir. Venant se blottir contre l’homme, elle regarda brièvement par-dessus l’épaule de l’homme : toujours trop grand pour que la position soit viable sur le long terme. Aussi, elle décida simplement de tourner le regard, et de se laisser séduire par ce qui défilerait à ce moment là sur le côté.

Ils ne mirent pas très longtemps à arriver. Quand Tybalt ralentit et gara sa moto sur une place -presque- adaptée, elle le libéra pour se remettre sur ses jambes. Un peu engourdie par les vibrations du moteur, elle regarda autour d’elle et eu l’impression de redécouvrir son corps debout :

Ou est-ce qu’on est ? Questionna-t-elle avant de plisser le regard : Garden district, lu-t-elle sur l’un des panneaux sans cacher sa curiosité et son étonnement.

Un endroit qu’elle n’avait pas vraiment visité : juste rapidement en passant en voiture. Autant dire que ça n’avait rien à voir avec du tourisme ! Mais même pour l’automne bien entamé, les couleurs très chaudes des arbres, et la température ambiante, Maxine avait l’impression que l’animation était encore vraie, réelle et sincère. La rumeur de la ville s’élevait toujours malgré les heures ou les saisons, comme si elle ne la quittait jamais.

Un tramway les dépassa, teintant au passage. La Nouvelle Orléans était sans doute toujours aussi surprenante, mais Max la trouva également colorée. Vivante. Comme une femme passant à travers les âges sur un rythme endiablé.

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Tybalt Lioncourt
Tybalt Lioncourt
Seer - Level 2
Admin
Age : 34 ans
Date de naissance : 29/02/1984

Métier : Intermédiaire de Mme Lioncourt, guide touristique & gérant d'un fight club
Résidence : Propriété Lioncourt dans le Bayou
Côté coeur : Se demande si il est en train de tomber amoureux de Maxine ou si ce n'est qu'une passade comme toutes les autres...
Informations : ✚ 5e fils d'une prêtresse vaudou ✚ puéril et insouciant pour cacher son mal-être profond ✚ n'hésite pas à jouer à l'idiot quand ça lui sert ✚ n'a pas été à l'école, a été éduqué par sa mère et sa tante ✚ a tué par accident sa petite amie quand il avait 16 ans ✚ n'a pas vraiment de tabou à propos de la mort ✚ fait régulièrement disparaitre des corps dans le Bayou ✚ ne croit pas vraiment aux histoires de vaudou, ni à l'amour non plus ✚ une croix renversé tatouée sous le poignet droit, le vévé du Baron Samedi entre les omoplates et a une grande balafre le long de son flanc droit ✚ mesure un bon mètre quatre-vingt-quinze pour quatre-vingt-cinq kilos ✚
Pouvoirs : Création d'hallucinations horrifiques dans l'esprit des gens

Arrivé(e) le : 08/10/2018
Messages : 249

Avatar : Adam Driver


Try to fill a hole
Max & Tybalt

Si on le laissait choisir le lieu pour aller prendre un café, Tybalt n'allait pas se priver de faire découvrir à Maxine un endroit qu'il aimait bien, même si il était parfois rempli de touristes. Le trajet ne fut pas bien long, la Nouvelle-Orléans n'était pas une ville si vaste que cela et aller d'un point A à un point B ne prenait pas la journée, en particulier quand on pouvait se faufiler dans les petites ruelles et remonter les avenues pleines de bouchons. Le petit privilège des deux roues par rapport aux voitures. Et comme elle le lui demandait, il avait fait attention, un peu plus que d'habitude en tout cas, parce qu'il la savait inquiète qu'il ne mette pas de casque, seulement des lunettes de soleil pour s'épargner le vent dans les yeux.

La moto s'arrêta finalement dans le quartier assez animé de Garden District, où les grands chênes avaient pris les couleurs de l'automne et les grandes maisons coloniales étaient calmes et imposantes. “ J'aime bien venir ici, ” dit-il un léger sourire accroché aux lèvres. “ Ça m'arrive de me promener des heures dans ce quartier, tout seul, juste...pour regarder les maisons, les arbres. Tu sais, il parait que y'a des stars qui vivent ici, genre Sandra Bullock ou Nicolas Cage, ” plaisanta-t-il en lui tendant le bras aimablement. C'était un des quartiers luxueux de la ville, pas loin du Carré Français, et ça lui faisait penser à ce coin d'Hollywood avec toutes les maisons de stars de cinéma.

Le Lioncourt mena Maxine le long de la voix de tramway, sous les chênes orangers, pour se rendre jusqu'à une place pleine de vie autour de laquelle se trouvaient nombre de boutiques, cafés branchés et bars en tout genre. Il se décida pour un café au nom français de "La Brûlerie" écrit en grosses lettres dorées sur l'enseigne bleu roi. Il y avait déjà une certaine foule, qui attendait pour commander, mais l'odeur de café torréfié, accompagnée par celle du café chaud en train de couler de la machine suffisait à elle seule à expliquer pourquoi il y avait du monde dans l'endroit. “ Y'a toujours du monde, ” commença rapidement à expliquer Tybalt. “ Mais je te promets que leur café est sensationnel, loin du jus de chaussettes dont les américains ont l'habitude. ”

Faire la queue pour du bon café, ou quoi que ce soit d'autre de bon, n'avait jamais dérangé Tybalt et, même si il s'était mis à la file avec les autres, il comprendrait si elle préférait ne pas attendre. “ Si tu veux, tu me dis ce que tu prends et tu vas t'asseoir pendant que moi je plantouse debout. C'est toi qui vois, ” proposa-t-il dans l'espoir d'avoir l'air au moins un peu galant.


_________________


Voodoo Child
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t34-tybalt-lioncourt-real-voodoo-
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Qui ? Demanda-t-elle en relevant un regard troublé vers Tybalt. Elle avait l’impression qu’elle aurait dû connaître ces noms, sans pour autant que ça soit le cas pour elle. Et là, elle se sentit vraiment idiote, parce qu’il s’agissait pourtant de deux acteurs particulièrement connus : Je ne vais jamais au cinéma, et je regarde très peu de film. En fait, c’est depuis que Joey m’a forcé à prendre Netflix que je m’habitue à passer un peu plus de temps devant la télévision.

C’était des références qu’elle n’avait pas, des réflexes qu’elle ne pouvait pas avoir non plus. Son temps était dispatché entre ses deux travails et son neveu, ce qui résumait parfaitement sa vie actuelle. Pouvait-on la juger pour ça ? Maxine était tout simplement une mordue du boulot, qui se définissait par ça. Un jour viendrait sa retraite, mais la jeune femme n’était pas persuadée qu’elle arriverait jusque-là. Sans doute passerait-elle l’arme à gauche avant, ou n’arriverait-elle pas à décrocher. Se construire une famille n’était, de surcroit, absolument pas dans ses objectifs.

Et Tybalt, comme mission définie qu’il était, ne remettait pour l’instant pas en cause cette évidence. Elle lui adressa un sourire, devant La Brulerie, en le regardant avec un air doux qu’elle ne se connaissait pas.

Alors ça a tout intérêt à être à la hauteur. Ajouta-t-elle avec une pointe de défi dans le regard, amusée par ça. Sa proposition la surprit sur le moment, elle tourna sur elle-même à la recherche d’une place en se hissant un peu sur ses pieds. Tybalt était probablement mieux placé pour voir l’intérieur et dénicher l’endroit qu’il fallait. Euh, d’accord. Très bien. Fit-elle maladroitement à son voisin en lui glissant sa commande : un café au lait d’amande. Une préférence pour la place ?

Il lui indiqua une table, et Maxine se glissa à l’intérieur en jetant un regard en arrière. C’était étrange, parce qu’elle n’avait pas envie de se séparer de lui, et à la fois, elle voulait que la proposition de Tybalt lui offre une certaine satisfaction. Elle s’installa à une place, sur un canapé rembourré et attendit pas bien longtemps :

Merci. Fit-elle à l’homme lorsqu’il lui apporta son café. L’odeur lui chatouilla les narines, et si elle n’était pas une grande fan de café, elle devait admettre que celui-ci avait un parfum extraordinaire : Je crois que j’aime vraiment bien cette région. C’est très différent de Boston, et bien sûr qu’elle me manque mais… Ce changement était vraiment bénéfique pour Joey et moi.

Cette confession sortit d’elle-même, sans doute trop naturellement pour être anodine. Maxine eut un sourire, parce que c’était sincère : elle n’était pas malheureuse, ici.

Je n’ai pas eu l’occasion de te demander mais… Relevant le regard vers Tybalt, elle poursuivit : Le contrecoup de l’utilisation de tes pouvoirs n’a pas été trop violent pour toi ?

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Tybalt Lioncourt
Tybalt Lioncourt
Seer - Level 2
Admin
Age : 34 ans
Date de naissance : 29/02/1984

Métier : Intermédiaire de Mme Lioncourt, guide touristique & gérant d'un fight club
Résidence : Propriété Lioncourt dans le Bayou
Côté coeur : Se demande si il est en train de tomber amoureux de Maxine ou si ce n'est qu'une passade comme toutes les autres...
Informations : ✚ 5e fils d'une prêtresse vaudou ✚ puéril et insouciant pour cacher son mal-être profond ✚ n'hésite pas à jouer à l'idiot quand ça lui sert ✚ n'a pas été à l'école, a été éduqué par sa mère et sa tante ✚ a tué par accident sa petite amie quand il avait 16 ans ✚ n'a pas vraiment de tabou à propos de la mort ✚ fait régulièrement disparaitre des corps dans le Bayou ✚ ne croit pas vraiment aux histoires de vaudou, ni à l'amour non plus ✚ une croix renversé tatouée sous le poignet droit, le vévé du Baron Samedi entre les omoplates et a une grande balafre le long de son flanc droit ✚ mesure un bon mètre quatre-vingt-quinze pour quatre-vingt-cinq kilos ✚
Pouvoirs : Création d'hallucinations horrifiques dans l'esprit des gens

Arrivé(e) le : 08/10/2018
Messages : 249

Avatar : Adam Driver


Try to fill a hole
Max & Tybalt

La plaisanterie de Maxine quant à la qualité du café le fit sourire, elle lui en dirait des nouvelles, de ce café ! Il la laissa décider si elle voulait attendre avec lui ou non, mais elle choisit en effet d'aller s'asseoir au lieu de faire la queue comme tous les autres qui attendaient leur café. Il n'eut pas si longtemps que cela à attendre, les baristas étaient diablement efficaces et savaient préparer des cafés à une vitesse effarante. Tybalt ne mit donc pas longtemps à revenir avec un café au lait d'amande et un grand café crème. Il ne ferait strictement aucun commentaire sur le lait d'amande, une chose qu'il avait du mal à comprendre cependant, mais bon si elle aimait ça, il n'avait pas grand chose à dire ! Il s'assit en face de Maxine et lui tendit son café.

“ Des fois, changer d'air ça fait du bien, même si ça fait peur… ” Il disait ça autant pour elle que pour lui...Changer d'air n'était pas vraiment quelque chose qui lui était possible, même si quitter la Nouvelle-Orléans et foutre le camp aussi loin que possible de sa mère était un doux rêve. Le petit regard ailleurs qu'il avait en répondant à Max voulait tout dire de sa volonté de partir, mais jamais il n'en parlerait. C'était inconcevable de dire ça à voix haute alors que sa mère pouvait tout savoir. Et si elle apprenait qu'il avait l'idée de partir...Non il valait mieux ne pas y penser.

Alors qu'il avait le regard un peu dans le vide, il fut surpris par la question de Maxine. Tybalt ne parlait pas souvent de ses pouvoirs, pas par honte, juste parce que ça pouvait faire fuir les gens et qu'il ne voulait pas ça. Et en plus il n'avait pas non plus demandé à Max comment ça s'était passé pour elle, après cette nuit. Il se frotta nerveusement l'arrière de la tête, comme toujours quand il se trouvait dans une situation qui le mettait mal à l'aise. “ Eh bien...Ça a été, dirons-nous. Je fais avec, ” se contenta-t-il de répondre. Dire qu'il avait eut des migraines pendant des jours, si douloureuses qu'il en pleurait, n'aidait pas à avoir l'air viril et sûr de soi, en tout cas de son avis de crétin.

Sans savoir quoi répondre, il plongea le nez dans sa tasse de café, pour en prendre une longue gorgée. Parler de cette nuit n'était vraiment pas une idée qui lui plaisait, ce sujet de conversation le mettait vraiment mal à l'aise. Parce que c'était sa faute, en un sens. “ Qu'est-ce que tu voudrais faire après ce café ? ” dit-il enfin pour changer totalement de sujet, faire un peu de tourisme en charmante compagnie lui plaisait beaucoup plus !


_________________


Voodoo Child
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t34-tybalt-lioncourt-real-voodoo-
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Il y eut dès lors cet étrange malaise entre eux. Maxine avait tenté d’approcher la conversation sur les pouvoirs de Tybalt, en s’imaginant qu’il se montrerait plus bavard, avant de se heurter face à un mur. Pas forcément violent, ni trop ferme, mais suffisamment pour comprendre que quelque chose le gênait. Elle l’imaginait plus curieux à ce sujet, et en se remémorant la soirée d’Halloween, la brune comprit qu’il y avait autre chose : un de ses amis l’avait laissé là-bas, pour rejoindre les rangs « ennemis ». Les fauteurs de trouble. Ceux qui avaient gâché sa soirée, celle qu’il préférait par-dessus tout et lui permettait de ne plus être lui-même au moins pour une nuit.

Tu sais que tu peux me parler, pas vrai ? Fit-elle en douceur, en plantant son regard sombre dans celui de Tybalt. Elle eut un sourire, amenant sa main jusqu’à celle de l’homme pour l’effleurer en douceur. De ça. De toi. Ses pouvoirs, ses capacités, ses peurs, ses doutes. Tout ce qu’elle avait à savoir pour mieux le connaître. Je ne vais pas te juger ou… Qu’importe ce que tu crains que je fasse. Je ne le ferais pas si tu me le dis.

C’était une promesse. Silencieuse, certes, mais Maxine saurait s’y tenir. Parce qu’elle s’attendait à ce qu’il craigne d’être jugé, moqué, ou quelque chose dans ce genre-là. Comme un petit garçon craint de décevoir, de ne pas être perçu comme l’homme qu’il devrait être. Parce que la virilité était aux hommes ce genre de faiblesse toxique qu’une femme comme Maxine savait trop bien exploiter, même quand l’envie n’y était pas.

Ses doigts se mêlèrent aux siens, délicatement. Elle donna l’impression de jouer avec, de raffermir sa prise autour de sa paume l’instant d’après, en arrêtant les caresses tendres dans le creux de sa main. Le genre de geste réfléchit qui faisait toujours son effet, et qui, peut-être, mettrait Tybalt en confiance. Si elle s’ouvrait, sans doute en ferait-il autant avec elle. Si elle se laissait approcher, alors il lui ferait une place de choix à ses côtés.

Qu’est-ce qu’il y a à voir ici ? Demanda-t-elle avec un air enfantin, une lueur vive pétillante dans son regard sombre : Des maisons de stars j’imagine, possiblement une visite autour, quelques monuments historiques ?

Sans doute bien des choses passionnantes, la Nouvelle Orléans regorgée d’histoire ! et Maxine avait la curiosité de vouloir toutes les connaître, étrangement. A croire que la région l’avait séduite.

Quand est-ce que je pourrais reprendre le boulot ? Demanda-t-elle à son vis-à-vis. Peut-être son rendez-vous du jour, mais toujours son patron néanmoins. Un point qu’il ne fallait pas oublier, surtout pas pour la petite employée modèle qu’elle était.

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Tybalt Lioncourt
Tybalt Lioncourt
Seer - Level 2
Admin
Age : 34 ans
Date de naissance : 29/02/1984

Métier : Intermédiaire de Mme Lioncourt, guide touristique & gérant d'un fight club
Résidence : Propriété Lioncourt dans le Bayou
Côté coeur : Se demande si il est en train de tomber amoureux de Maxine ou si ce n'est qu'une passade comme toutes les autres...
Informations : ✚ 5e fils d'une prêtresse vaudou ✚ puéril et insouciant pour cacher son mal-être profond ✚ n'hésite pas à jouer à l'idiot quand ça lui sert ✚ n'a pas été à l'école, a été éduqué par sa mère et sa tante ✚ a tué par accident sa petite amie quand il avait 16 ans ✚ n'a pas vraiment de tabou à propos de la mort ✚ fait régulièrement disparaitre des corps dans le Bayou ✚ ne croit pas vraiment aux histoires de vaudou, ni à l'amour non plus ✚ une croix renversé tatouée sous le poignet droit, le vévé du Baron Samedi entre les omoplates et a une grande balafre le long de son flanc droit ✚ mesure un bon mètre quatre-vingt-quinze pour quatre-vingt-cinq kilos ✚
Pouvoirs : Création d'hallucinations horrifiques dans l'esprit des gens

Arrivé(e) le : 08/10/2018
Messages : 249

Avatar : Adam Driver


Try to fill a hole
Max & Tybalt

Parler avec les gens n'était pas quelque chose que l'on faisait souvent, dans sa famille. On écoutait la matriarche, on obéissait aux aînés, mais on ne parlait pas vraiment. En particulier de soi ou de ses problèmes. Tybalt était à peine conscient de la bizarrerie de sa famille et du fait qu'elle n'était pas vraiment une famille, au final. C'était un peu comme si il découvrait ce que cela voulait dire d'être important aux yeux de quelqu'un, d'avoir quelqu'un qui s'inquiétait pour vous. Il n'en avait pas l'habitude. Il ne savait pas comment parler à quelqu'un, comment confier ses inquiétudes et ses peurs, ni ce qu'il avait sur le coeur, ce qui lui faisait mal et ce qui avait pertubé ses nuits depuis Halloween. Il voyait bien que ça voudrait dire quelque chose pour elle qu'il se confie mais il ignorait ce qu'il fallait dire exactement...Changer de sujet était bien plus facile.

“ Oh oui y'a des trucs à voir. Déjà y'a toutes les maisons historiques, qui datent des colonies françaises. Y'a un musée ou deux, sur le vaudou, l'esclavage, ce genre de trucs typiques. Et le tramway, c'est un truc à voir aussi, surtout si tu l'as pas pris encore. ” En racontant tout cela, le Lioncourt semblait un peu plus enjoué, emporté par la passion qu'il ressentait pour sa ville et sa culture. On lui avait fait la remarque, plusieurs fois, qu'il n'avait pas l'air d'un vaudou de la Nouvelle-Orléans, il ressemblait plutôt à un descendant des côlons que des esclaves. Il ne s'en était jamais vraiment préoccupé, tout ce qui comptait à ses yeux, c'était qu'il connaissait cette ville comme sa poche et qu'il pouvait montrer à Maxine tout ce qu'elle voulait, une fois leur café fini !

La question suivante lui fit faire la moue, parce que oui il fallait bien penser au travail, surtout quand on était une femme seule avec un enfant à charge et qui devait payer loyers, factures et autres. Encore un point sur lequel Tybalt n'avait jamais eu à se poser de questions, en vivant toute sa vie chez sa mère...En plus, il n'avait pas vraiment de problème d'argent, même si ils avaient eu une passe un peu plus difficile. “ Tu peux reprendre quand tu veux, si tu penses que ça va et que tu veux reprendre. C'était surtout pour toi tu sais...Enfin c'est quand tu veux voilà, ” acheva-t-il en souriant légèrement, plongeant ses yeux dans ceux de Maxine.

“ Tu sais je...Je parle pas trop de ce que je ressens et tout...C'est...Enfin tu connais ma mère, tu vois comment ça peut être chez nous à ce niveau-là. ” Tybalt marqua une pause, regardant son café d'un air absent. Il essayait vraiment de partager ce qu'il ressentait avec Maxine, de lui parler de ce qui lui tournait dans la tête, c'était sans aucun doute important pour elle. “ Entre ce qui s'est passé, le contrecoup de mes pouvoirs et...Klaus, ça a été éprouvant. Je le connais depuis qu'on est môme, il venait tout le temps chez nous, c'est presque...le sixième fils Lioncourt...Alors qu'il...Enfin ça fait mal tu vois, je me sens un peu trahi. Et...Mes pouvoirs...Ça a été violent, vraiment violent. Mais...En parler ça va pas changer grand chose, tu vois. Donc...Bah je dis rien d'habitude... ”


_________________


Voodoo Child
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t34-tybalt-lioncourt-real-voodoo-
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Je reviendrais dès la semaine prochaine alors, souffla-t-elle pour lui répondre.

Son sourire s'agrandit, alors qu'elle nouait ses doigts aux siens avec douceur, s'attachant à lui comme jamais. C'était comme un moyen de lui dire qu'elle était là, et peut-être que ça contribua à le délier. A ce qu'il lui explique pourquoi il restait aussi fuyant, silencieux à son égard. Pourquoi parler lui était si difficile alors que la tâche n'engageait pas forcément. Avait-il peur de ce qu'il pourrait dire ? Ce qui sortirait de ses lèvres, finirait par lui échapper même. Une lueur vive passa dans le regard de Maxine, celle qui trahissait son instinct, lorsqu'elle flairait le secret inavouable. Elle transforma cet éclat en oeillade brillante, digne de celles des amoureuses :

Non effectivement, c'est trop tard pour changer ce qui a déjà été fait. Murmura-t-elle. Elle avait souvent l'impression de parler à un enfant lorsqu'elle était avec Tybalt. D'un côté, ça le rendait malléable, d'un autre, elle-même retrouvait cette âme de gamine qui lui faisait tant défaut : Ca ne ramènera pas Klaus, on ne revivra pas la nuit d'Halloween à notre avantage, et... C'est sans doute dommage mais, non, ça ne change rien.

Elle haussa les épaules, par fatalité :

Ce n'est pas pour autant qu'il n'y a rien à dire, tu vois ? Engagea-t-elle.

Le choix des mots se voulait judicieux, comme s'ils avaient un poids à ajuster dans la balance. Elle ne voulait pas risquer de le faire fuir, ou pire, de se trahir elle-même. Mais tout se passait justement dans les limites avec lesquelles elle flirtait quotidiennement.

Et ça n'est pas parce que tu as l'impression qu'on ne t'écoute pas que c'est la vérité. Elle, elle l'écoutait. Elle l'entendait. Pas seulement parce qu'elle en tirait profil. Tu penses que tu peux... Parler avec Klaus ? Je veux dire... Essayer de le raisonner ?

ça semblait compromis, et la mine abattue de l'homme en disait suffisamment sur tout ça. Elle ne tenait pas à le déprimer, encore moins à le mettre en colère. Mieux valait essayer cependant de relativiser :

Ou à défaut, peut-être en apprendre plus sur ces gens, il y a sûrement des choses à savoir sur eux pour comprendre ce qu'ils veulent et pourquoi ils font ça. Ce groupe l'inquiétait évidemment, pas seulement à cause de son métier, mais pour le danger qu'ils représentaient. Son neveu aurait pu être sérieusement blessé ce soir-là. Il y avait échappé par miracle, mais Maxine avait souffert de tout ça elle aussi. Si vous vous connaissez depuis si longtemps avec Klaus, vous êtes forcément plus qu'amis. Vous êtes des frères, comme tu l'as dit. Vous ne vous perdrez pas comme ça.

Tout du moins, elle l'espérait.

Je pense que je vais m'entraîner, pour mon pouvoir. Pour ne plus perdre le contrôle. Je ne sais pas comment, mais... Il faut que j'essaie. Soupira-t-elle.

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Tybalt Lioncourt
Tybalt Lioncourt
Seer - Level 2
Admin
Age : 34 ans
Date de naissance : 29/02/1984

Métier : Intermédiaire de Mme Lioncourt, guide touristique & gérant d'un fight club
Résidence : Propriété Lioncourt dans le Bayou
Côté coeur : Se demande si il est en train de tomber amoureux de Maxine ou si ce n'est qu'une passade comme toutes les autres...
Informations : ✚ 5e fils d'une prêtresse vaudou ✚ puéril et insouciant pour cacher son mal-être profond ✚ n'hésite pas à jouer à l'idiot quand ça lui sert ✚ n'a pas été à l'école, a été éduqué par sa mère et sa tante ✚ a tué par accident sa petite amie quand il avait 16 ans ✚ n'a pas vraiment de tabou à propos de la mort ✚ fait régulièrement disparaitre des corps dans le Bayou ✚ ne croit pas vraiment aux histoires de vaudou, ni à l'amour non plus ✚ une croix renversé tatouée sous le poignet droit, le vévé du Baron Samedi entre les omoplates et a une grande balafre le long de son flanc droit ✚ mesure un bon mètre quatre-vingt-quinze pour quatre-vingt-cinq kilos ✚
Pouvoirs : Création d'hallucinations horrifiques dans l'esprit des gens

Arrivé(e) le : 08/10/2018
Messages : 249

Avatar : Adam Driver


Try to fill a hole
Max & Tybalt

Le contact chaud des doigts de Maxine était agréable, il lui faisait du bien et le rassurait. Il sentait, grâce à ce contact, grâce à elle, qu'il pouvait surmonter plus de choses, il se sentait presque plus fort. C'était un peu comme si sa présence suffisait à chasser ses doutes et ses angoisses. Etait-ce cela que d'être amoureux ? C'était tellement inhabituel, tellement curieux...Tybalt fixait leurs doigts entrelacés, attendri et un léger sourire sur le visage. Elle le rassurait, elle tentait de lui faire comprendre qu'il devait parler malgré tout. Mais ce n'était pas si simple, peu importait ce qu'elle pouvait dire, peu importait qu'elle ait raison sur tout un tas de choses. Il avait senti que quelque chose s'était brisé entre Klaus et lui, cette nuit, et même si elle ne pouvait pas le comprendre...Ils ne seraient peut-être plus jamais les frères qu'ils étaient...

“ Ces gens ne sont que des terroristes...Ils ont tué l'un de mes cousins ce soir-là, devant ma mère. Je sais qu'elle en a vu d'autres mais...Franchement, je n'ai pas envie d'en apprendre plus sur eux, ce sont juste des tarés... ” maugréa-t-il, sans relever les yeux. Il ne voulait pas que ces gens aient de l'importance, il ne croyait même pas que d'autres allaient les suivre, ce n'était qu'un mouvement de mutinerie comme il y en avait des dizaines, des centaines, de tout temps. Mais jamais ça ne marchait...

Le Lioncourt poussa un long soupire lassé et triste, s'affaissant un peu sur son siège. “ C'est mon frère oui mais...Dans la famille dysfonctionnelle qu'on forme, je ne sais pas si ça veut dire grand chose...Surtout si il en trouve une autre... ” Il fallait qu'il pense à autre chose, se morfondre comme ça n'était pas dans ses habitudes et il ne fallait pas que ça le devienne. “ S'entrainer, c'est une bonne idée ouais. Tu peux...Je sais pas sûrement essayer de faire tomber des trucs et d'essayer d'arrêter le temps non ? ” proposa-t-il, conscient que ça pouvait paraitre stupide mais il ne voyait pas vraiment comment faire autrement.

“ Au moins toi, tu ne risques pas de faire du mal à quelqu'un en t'entrainant. Au pire, tu vas casser des trucs parce que tu les as faits tomber, ” plaisanta-t-il doucement, relevant enfin ses yeux vers elle, emplis d'une petite lueur amusée. “ Parce que bon, qui pourrait bien accepter de subir des visions d'horreur pour que je m'entraine à me maitriser hein...? ” C'était une blague mais elle n'en restait moins vraie. Personne ne voudrait subir les pouvoirs de Tybalt pour qu'il puisse apprendre à mieux se contrôler. Ou alors ce serait une personne bien folle ! Surtout qu'il n'avait jamais vu aucune des visions de ses victimes, il savait juste qu'elles étaient cauchemardesques à un point...

“ Aller ! Parlons plus de trucs déprimants ok ? J'ai pas envie qu'on se fasse une dépression alors que c'est notre premier rendez-vous ! ” s'exclama-t-il joyeusement en se redressant, comme si toute son atttitude avait changé subitement pour supprimer tout ce qui pouvait être déprimant et afficher à la place son grand sourire de gamin habituel. Cacher sa détresse par des gamineries était devenu si naturel pour lui qu'il ne faisait même plus d'efforts, ne s'en rendait même plus compte. “ Allons nous promener, ce sera mieux. On pourrait aller au Café du Monde chercher des beignets ! ”


_________________


Voodoo Child
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t34-tybalt-lioncourt-real-voodoo-
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

L’avis de Tybalt était tranche, et elle ne le ferait pas revenir dessus pour l’instant. Sans doute parce que la trahison de Klaus, ou ce qu’il prenait ainsi, était encore trop fraîche pour vraiment réussir à passer au-dessus. Il avait besoin de temps, et par la même, de voir qu’il ne s’agissait pas de lui. Son ami n’était pas parti du côté de ces « terroristes » par vengeance, ou pour attirer son attention, ou par sa faute. L’impuissance laissait un sentiment amer en bouche, et ça, c’était un point que Maxine était tout à fait capable de comprendre. Cependant, savoir lâcher prise leur permettrait d’avancer. Et Tybalt n’avait pas forcément besoin de savoir que sa relation avec Klaus devrait être exploité à un moment donné, même si la brune comptait bien travailler là-dessus.

C’est ce qui te blesse ? Demanda-t-elle en fronçant les sourcils. Qu’il puisse vouloir te remplacer ?

Est-ce qu’elle pourrait un jour, elle-même, remplacer Judith ? Elle savait très bien que non. Sa grande sœur lui avait été longtemps indispensable, une valeur sûre et inébranlable. Jamais Maxine ne pourrait mettre quelqu’un d’autre à sa place, et elle supposait que les plus belles relations, comme celle de Tybalt et Klaus, étaient de cet acabit. Mais pourrait-elle le lui faire comprendre ? Après tout, elle n’était pas dans la tête de ces personnes.

C’est une idée, mais c’est un truc que je sais déjà faire. Pas très longtemps, c’est sûr. C’est loin d’être vraiment difficile. Je crois que quand je serais à l’aise avec ça, j’essaierais d’agir sur des choses plus… Vivantes… Expliqua-t-elle à Tybalt en soupirant.

Tout en disant ça, elle fit tourner sa cuillère doucement, avant de se concentrer dessus. Le mouvement s’inversa l’instant d’après pour qu’elle revienne à sa position d’immobilité initiale. Comme elle le disait : ça n’était pas le plus difficile, même si c’était plutôt fatiguant. La migraine était, certes, loin, il n’empêchait qu’elle se devait d’être vigilante. Puis, elle releva le regard vers Tybalt, et sans savoir comment il le prendrait, elle lui répondit :

Je pourrais. Souffla-t-elle. Accepter.

Elle devait passer pour une véritable folle. Mais Maxine avait un certain recul sur tout ça, pour elle, c’était sans doute un sacrifice nécessaire pour qu’il ne soit plus un danger, pour lui ou pour les autres.

Pas de gaieté de cœur évidemment, mais… Tu as besoin de te maitriser, et… Peut-être de voir si tu peux… Doser la quantité de peur que tu infliges à quelqu’un. C’était juste logique à son sens.

Mais Tybalt se leva d’un coup, et Maxine manqua presque de sursauter. Son cœur fit un bond dans sa poitrine, et elle suivit l’homme du regard. Bien ! L’homme avait besoin de se changer les idées, déprimer n’était pas son truc. Et réfléchir à des choses sérieuses non plus, surtout si ça s’éternisait dans la durée. Le Lioncourt se caractérisait par son insouciance et ses enfantillages, et elle allait devoir faire avec :

Bien, je te suis ! Fit-elle en se relevant à son tour : Des beignets donc ? Tu sais comment me motiver.

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Try to fill a hole | Maxine
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Black Hole, mais d'où vient-il? [Shikaku]
» Maxine | Young and beautiful
» The Rabit Hole | Event groupe 2
» Bree et kris ... et un bonbon a la menthe !
» Maxine - Un proverbe arabe dit 'ne baisse pas les bras, tu risquerais de le faire deux secondes avant le miracle'.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born freak :: Nouvelle-Orléans :: Eastern Area :: Eastern New Orleans-
Sauter vers: