Partagez
 

 Maxine Price - Until Death do us part

Aller en bas 
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Maxine Price
Age : 28 ans
Date & lieu de naissance : décembre 1990

Métier : Flic infiltrée
Classe Sociale : Moyenne
Orientation sexuelle : Hétéro
Situation amoureuse : Pas le temps

Avatar : Janet Montgomery
Crédits : Bazzart & Tumblr

Caractère & Physique
Max n’avait jamais été particulièrement loquasse. Deuxième d’une famille de cinq enfants, ses deux autres frères et sœurs avaient eu le temps de combler ses parents d’amour et de tendresse. Elle avait montré très tôt une certaine forme d’indépendance, évoluant par elle-même. Son père l’encouragea à cultiver ça, quand sa mère s’ennuyait de la voir déjà si fière sans elle. Il n’y eut bien que sa plus grande sœur, Judith, pour essayer de la rattacher à la chaleur de ce foyer aimant. Max ne manqua cependant de rien : ni d’amour ni de tendresse. Elle n’en était juste pas aussi sensible qu’on l’attendait d’elle.

Et c’était d’ailleurs ce trait là qui la caractérisait le mieux. Ses ex la qualifiaient d’insensible, là où elle se sentait le plus souvent détachée. Avait-elle un jour vraiment éprouvé de l’affection pour l’un de ses compagnons ? Non. Du respect, peut-être. De l’estime, probablement. Mais Max ne se sentait pas capable d’aimer avec autant de force qu’on le désirait. Elle en avait même peur. Derrière son sourire discret, ses grands yeux noisette qui désarmaient d’un simple regard en coin, ou du fait qu’on ne parvenait pas à lire derrière son masque de froideur évident, Max suscitait les questions et cultivait le mystère. La réponse était pourtant évidente : elle était terrifiée d’aimer.

Cette peur l’empêchait de s’attacher, tout du moins d’essayer, mais lui permettait au mieux de voir autre chose en plus des sentiments. Ça l’avait rendu pragmatique, observatrice, presque intuitive aux sujets des autres êtres humains. Certes, on pouvait la trouver fermée, mais avec le recul qu’elle avait pris, Max cernait les gens bien mieux que ceux qui s’investissaient. Lucide, réfléchie, patiente, il en fallait beaucoup pour parvenir à la berner, ou même plus simplement pour réussir à tirer d’elle plus qu’un sourire sarcastique.

Sous sa carapace qui venait de dieu savait où, derrière son visage de porcelaine qui n’exprimait rien d’autre qu’une certaine apathie, Maxine savait être drôle. Juste dans ses propos. De même, elle savait manipuler pour obtenir ce qu’elle désirait… Restait souvent à savoir ce que c’était. Pour cette raison, elle choisit de ne pas se vouer à des désirs égoïstes, mais au bien commun en s’engageant dans la police.

Son métier lui permit ainsi de conserver une silhouette gracile, ferme, une taille fine, un corps musclé. Elle donnait parfois des airs de garçon manqué, sans pour autant que son charme féminin n’en soit totalement absent. Il fallait dire que sa longue chevelure brune jouait beaucoup, lui offrant une certaine sensualité. De même que le maquillage léger venant souligner ses yeux sombres. Maxine était un joli brin de femme, un pierre un peu brute qu’il fallait continuer à polir.
Pouvoirs
Contrôle du temps » Max a la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée de quelques mètres autour d'elle ou de sa cible. Cependant, plus elle va loin dans le passé ou le futur, plus elle s'épuise physiquement - elle n'a, jusqu'ici, réussi qu'à remonter une petite demi-heure. Sujette à des migraines atroces ou des saignements de nez, voire des nausées ou des vertiges, Max préfère se familiariser avec son don en limitant les zones qu'elle manipule. De même, elle se refuse à intervenir pour modifier le cours des événements, se contentant d'être témoin ou observatrice de ce qu'il s'est déjà déroulé.

Si elle ne se risque pas trop à manipuler la temporalité, elle est devenue très douée pour figer un instant, une personne ou un objet si la chose lui convient ainsi. La durée de fixation d'un instant varie d'un bon quart d'heure à quelques secondes si elle intervient - Par exemple, si un verre tombe et qu'elle le fige, elle peut venir le rattraper et le remettre à sa place sans qu'il ne subisse les effets de sa chute.
Histoire
Boston, 8 Mars 2015.

Elle aurait pu avoir une vie incroyablement normale. A sa mesure. La finir tout simplement dans un appartement à elle, avec un chat, à obtenir la visite de ses neveux de temps à autre. A tuer le temps comme elle le pouvait. Evoluer dans sa carrière jusqu’à frôler les hautes sphères. Se rendre compte de la réalité du terrain. Prouver par tous les moyens qu’elle méritait son évolution, qu’elle pouvait aller plus loin encore.

Et puis, tout avait basculé.

De l’exemplaire élève à la réussite évidente, à l’agent infiltré aux résultats probants, elle se retrouvait tutrice du fils unique de dix ans de sa sœur aînée alors qu’elle n’avait jamais montré un cil d’instinct maternelle.

« Je ne comprends pas… » Max se raidit sans s’en rendre compte. Sans supporter de lever le regard vers sa mère en larmes à côté d’elle. Ses yeux étaient fixés sur le corps recouvert de sa grande sœur : Judith. Murée dans un silence qui lui ressemblait, incapable de se figurer ce qu’il se passait vraiment actuellement pour elle. Judith était morte, la veille. Les cicatrices de l’accident étaient toujours évidentes sur son visage poupon, et le drap qui la recouvrait masquait le reste du carnage. Elle avait vu suffisamment de macchabées sortant d’un accident de voiture pour savoir ce que ça donnait. Mais là, il s’agissait de sa propre sœur. Et ça lui faisait tout drôle. « Je ne comprends pas pourquoi elle t’a choisi, toi, pour t’occuper de lui ! »

De Joey. De son fils unique. De leur premier petit-fils.
Un accident de parcours, mais qui avait donné une merveille. Sans doute parce qu’il s’agissait du fils de sa grande sœur, Max voyait en lui ce qu’il y avait de meilleur. Et sans doute parce que les deux aînées se connaissaient par cœur, Judith avait vu en elle ce qu’il fallait pour que Joey grandisse comme il le fallait. C’était un point qu’elles n’avaient pourtant pas abordé ensemble avant son décès soudain : elle ne lui avait jamais dit qu’elle lui confierait son fils s’il lui arrivait quelque chose. Si bien que Max se sentit piégée.

« Je ne comprends pas non plus, si ça peut te rassurer. » Souffla-t-elle sans ajouter un mot après ça.

Il n’y eut que les sanglots de sa mère pour venir clore la discussion. Sans doute aurait-elle été mieux placé pour élever un jeune garçon. Mais ça ne se passerait pas ainsi.

____________________

Boston, 15 Juin 2016.

« Max, je… » Elle releva ses yeux sombres sur ceux de son neveu. Il fuyait son regard, gêné probablement, se cachant au mieux sous son épaisse tignasse noir. « J’me sens pas bien ici. »

Max retint son souffle, pour lui laisser le temps de parler. N’était-ce pas ce qu’elle avait promis à Joey en acceptant finalement sa garde… Lui laisser l’espace qu’il lui fallait pour retrouver un peu de contenance. Depuis la mort de sa mère, tout ça semblait compliqué. Avant déjà, mais ce gamin avait toujours eu la chance d’avoir Judith avec lui pour lui permettre de grandir. Judith était sans doute tout le contraire de ce qu’était Max : Rayonnante, douce, maternelle. Si elle avait eu son fils jeune, elle avait toujours été plus mature. C’était comme si elle était faite pour ça, contrairement à elle.

Elle, elle n’avait jamais eu en tête d’avoir un jour un enfant. Sans doute parce que la majorité de ses relations s’étaient soldées sur un échec cuisant, et parce qu’elle n’était pas sûre de pouvoir aimer. C’était ce que lui reprochait sa mère, constamment, alors qu’elle refusait de l’avoir au téléphone ou de lui confier tout simplement Joey. Parce qu’elle n’était pas sûre que sa mère finirait par le lui rendre. N’était-ce pourtant pas une issue qui conviendrait à tout le monde ? Que lui soit confié à des personnes qui sauraient s’occuper de lui ? Sans comprendre d’où ce blocage lui venait, si c’était par fierté, pour respecter les dernières volontés de sa sœur, Max s’y refusait et faisait de son mieux pour Joey. Pour que lui ne manque de rien.

« Je passe tous les jours devant sa boutique, et je m’attends à la voir sortir… Elle me manque, et je… J’en ai marre qu’on me regarde comme si j’étais sur le point de m’effondrer à chaque fois… » Confia-t-il timidement.

Elle hocha la tête. Boston lui manquerait, mais partir ne lui faisait pas peur. Pas si son neveu en ressentait le besoin. L’accident de sa sœur avait tout bousculé dans leur vie. Max s’était vouée jusque là à une existence consacrée à sa carrière : depuis qu’elle était rentrée à sa majorité à l’académie de police, qu’elle avait passé le concours avec brio, qu’elle avait décroché sa première mission d’infiltration longue durée. Jamais elle n’avait renoncé avant que Judith ne lui confie Joey.

« Je termine ma mission, et on déménage. » Jura-t-elle.

Ça lui ferait, très probablement, également du bien. Mettre de la distance avec l’ex qui la harcelait toujours de messages, avec ses coéquipiers, avec sa propre famille qui ne comprenait pas pourquoi elle s’était décidée à s’occuper de Joey. Elle avait une réputation solide d’insensible au sein de sa propre fratrie… C’était dire ce qu’ils craignaient pour lui.

____________________

Nouvelle Orléans, Hollygrove, Juillet 2017.

« Qu’est-ce que tu en penses ? » Joey se trouvait juste en face d’elle, planté devant la maison où ils allaient vivre tous les deux désormais. A des milliers de kilomètres de la tombe de Judith. La mutation que Max avait accepté pour l’éloigner de sa douleur. Peut-être était-ce un peu extrême, mais son neveu avait l’air de bien le vivre pour l’instant. La route ne fut même pas si longue à jouer tous les deux, à se demander comment ça irait désormais. Elle, elle n’avait même pas ressenti la douleur du détachement : cette distance ressemblait à un renouveau qui lui serait bénéfique, d’autant plus avec sa carrière. « T’es sûre que c’est pas une maison hantée ? » Demanda-t-il.

Max esquissa un sourire avant de jeter un coup d’œil à la maison. Elle y ressemblait pourtant. Surtout que cette dernière tombait un peu en morceaux à cause de son âge. Une vieille dame avait accepté de leur louer l’étage entier, vu qu’elle ne parvenait plus à grimper les escaliers comme avant. Et que sans son mari ou sa famille, l’espace en question ne lui était pas utile. Certes, le quartier n’était pas exactement très bien fréquenté, mais Max n’avait pas vraiment peur de ça… Et Joey non plus. Ils avaient beaucoup à gérer avec les travaux pour l’instant.

« J’en suis… Presque sûre. » Annonça-t-elle à son neveu doucement.

Un soupir échappe à ce dernier, qui haussa les épaules.

« Dommage. » Fit-il.

____________________

Nouvelle Orléans, Septembre 2017.

« Personne ne vous connait dans le coin, c’est pour ça que vous allez rentrer dans ce « réseau ». » On lui confia un dossier épais comme son bras, le faisant glisser vers elle. A côté, un large tableau où des photos et des informations étaient plus ou moins condensées. La curiosité la piqua : « Vous avez déjà fait d’autres missions d’infiltrations, vous connaissez la maison. » Souffla son supérieur.

La famille Lioncourt n’avait donc qu’à bien se tenir…

« Evidemment. »

____________________

Nouvelle Orléans, Bayou, Février 2018.

L’entretien s’était bien déroulé. Sans doute parce que la vie qu’on lui avait inventé était simple à retenir, que ses expériences passées aidaient à se faire une image qui avait de quoi toucher. Et puis, plus simplement, parce qu’on avait donné à cette identité beaucoup d’éléments de sa vie réelle : Elle avait aménagé à la Nouvelle Orléans quelques mois avant, avec son neveu qui venait de perdre sa mère. Ils avaient fait leur bagage pour recommencer ailleurs et elle avait besoin d’un boulot. Le scénario était simple et comme personne ne la connaissait, elle n’avait aucune réputation au sein du Bayou. Il n’y avait que Joey au courant de sa véritable profession. Elle était prête à accepter beaucoup pour mettre son neveu à l’abri, et les Lioncourt finiraient par en entendre parler et par lui faire confiance… Avec un peu de temps et de chance tout du moins.

____________________

Nouvelle Orléans, Fin Septembre 2018.

« Alors, toi aussi, forcément, t’en as un. » Il coupa la télévision d’un geste rapide de la maison avant de se tourner vers elle. Elle n’eut même pas le temps de comprendre ce qu’il se passait pour se prendre de plein fouet la curiosité de son neveu. « De pouvoir. » Elle haussa les épaules. « Qu’est-ce que tu peux faire ? »

Max se renfrogna légèrement sur son canapé, tirant la couverture à elle en essayant de changer de sujet. Rien ne lui vint sur l’instant, sans doute parce que l’air innocent de Joey la désarmait totalement. Elle ne se voyait pas lui mentir. Lui n’était pas sûr de ce qu’il avait pu voir d’elle ce jour-là. Surtout quand elle était sortie, titubante, de son véhicule accidenté pour le retrouver à l’école et l’amener en sécurité. Ce dont elle avait été capable lui échappait encore. Le jeune garçon n’avait été que partiellement blessé, et les quelques jours qu’ils avaient passé tous les trois enfermés dans la maison avaient à peine réussi à la calmer et la rendre à nouveau sereine.

« Je ne sais pas vraiment… » Fit-elle.
« Montre-moi ! » Coupa-t-il.

Max regarda ses mains un instant, évitant soigneusement le regard pressant de son neveu. Que pouvait-elle lui montrer ? Elle maitrisait à peine ce qu’elle faisait. D’un geste du doigt, elle lui demanda de pousser la bouteille en verre de la table basse et de la faire tomber. Joey l’interrogea du regard, et s’exécutant, ils purent voir tous deux la bouteille se figer dans sa chute. Max se concentra alors et d’un œil pressant, avisa l’objet de remonter sa course pour se retrouver immobile sur la table à nouveau…

« Max ! C’est trop cool ! » Bondit le garçon sur ses jambes : « J’peux t’apprendre à les maitriser j’suis sûr ! Faut qu’on voit tout ce que tu sais faire ! »

Elle voulut rire du comportement de son neveu, mais ne parvint qu’à esquisser un sourire. Et de fait, elle ne réussit pas non plus à le calmer après tout ça. Sans doute devrait-elle être excité par cette opportunité qui se présentait à elle. Sans doute devrait-elle plutôt réagir comme Joey le faisait… Mais ça n’était pas aussi simple dans sa tête. En fait, Max avait surtout peur de faire plus de mal que de bien.
Pseudo : Langouste
Age : 2 ans.
Disponibilités : Jusqu'au 8 novembre, improbable. Après ça, on fire.
Comment avez vous connu le forum ? J'ai vu de la lumière et je suis rentrée.

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Anonymous
Invité
Invité

Bienvenue !
To nom est un marrant mélange ^^ il te manque des cheveux mi-chatains mi-bleus Slip
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Ah merci !
Je suis pas sûre de saisir la référence, mais j'en parlerais à mon coiffeur Megusta

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Anonymous
Invité
Invité

Moi, Price, ça me fait penser à Thomas Price, j'suis presque sûr que c'est pas de ça qu'elle parle Megusta

Bienvenue parmi nous ma p'tite dame, chouette perso que t'as l'air d'avoir là et très jolie bouille aussi Hihi

Serais-tu LA Langouste que je connais? Lelele
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

ça dépend, est-ce que tu connais plusieurs Langoustes? :D

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Anonymous
Invité
Invité

J'en connais qu'une, une Super Langouste même il paraît, mais peut y en avoir plusieurs What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Bienvenue Brille
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Ah ! Effectivement, ça fait un moment que j'ai pas touché au jeu mais je comprends mieux Razz
Merci Grace !

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
The Freak
The Freak
Master RP
Arrivé(e) le : 13/10/2018
Messages : 173


Félicitations !
Tu es validée !
Meh. Je devrais pas dormir le dimanche en revenant de la fnac, je rate les fiches et j'ai pas le temps de passer dire coucou avec mon vilain vaudou avant qu'elles soient finies et que je puisse les valider. C'nul. Aller viens vite me mettre en prison ma belle Megusta Perv

Dans un premier temps, je te remercie de recenser ton avatar, tes pouvoirs et ton métier juste ici. Ensuite, tu peux aller poster ta fiche de liens/RPs par ici, ainsi que ta fiche de gestion de pouvoirs (qui est obligatoire) par . Après ça...Eh bien tu peux jouer ! Tu peux aussi poster un prédéfini ou des liens à prendre si le coeur t'en dis et tu es libre d'aller flooder à ta guise ou de rejoindre notre serveur Discord.

Bon jeu parmi les freaks !

_________________

Compte PNJ - Ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Price
Maxine Price
Seer - Level 2
Age : 28 yo
Date de naissance : 9 décembre 1990

Métier : Flic infiltrée | ATF
Côté coeur :
En train de feindre un flirt évident avec Tybalt.

Informations :
Née à Boston » Installée à la Nouvelle Orléans depuis plus ou moins un an » A très peu d'amis, relativement apathique » Adore le chocolat » A une soeur, Mary, et deux frères, Sean et Barton, plus jeunes qu'elle » Avait une grande soeur, Judith, morte dans un accident de voiture en 2015. Max a obtenu la garde de son neveu, Joey, l'année suivante » Son métier fait qu'elle a du mal à s'impliquer dans les relations qu'elle peut avoir, même avec sa propre famille » Elle considère pourtant Joey comme son propre fils » Reste discrète sur son don, elle en parle peu.

Pouvoirs :
Contrôle du temps » A la capacité de contrôler la temporalité : de remonter, accélérer ou stopper le temps sur une zone donnée. Le contre-coup est cependant important lorsqu'elle en use.


Arrivé(e) le : 28/10/2018
Messages : 152

Avatar : Janet Montgomery

Merci bien, j'espère que la sieste a été bonne quand même Razz

_________________

And then I felt chills in my bones, the breath I saw was not my own... I knew my skin that wrapped my frame wasn't made to play this game. Then I saw him, torch in hand, he laid it out, what he had planned and then I said, I'll take the grave, please just send them all my way...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yabf-rpg.forumactif.com/t94-maxine-price-until-death-do-u
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Maxine Price - Until Death do us part
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Josh Price [TERMINE]
» Commande Death at Koten
» Départ de Sybille pour Limoges {Nathan
» Warner Bros. acquiert les droits de Death Note
» 4 juin : Steamroller DEATH RACE au Gamer's Vault

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You ain't born freak :: Papiers administratifs :: Cartes d'identité :: Fiches validées-
Sauter vers: